Nymphalidés - Robert-le-Diable, Gamma, C-blanc (Polygonia c-album)*

Présentez ici des portraits de papillons de jour (Rhopalocères) avec des photographies claires et quelques informations de base (plus de précisions dans le sujet en annonce "À lire avant de poster dans une Galerie de portraits").
Répondre
Avatar du membre
noeudpap29
Messages : 3519
Enregistré le : lun. 01 oct. , 2012 18:13
Localisation : Finistère Nord

Nymphalidés - Robert-le-Diable, Gamma, C-blanc (Polygonia c-album)*

Message par noeudpap29 » sam. 15 févr. , 2020 18:41

Le Robert-le-Diable est un papillon assez répandu que l’on peut observer longtemps dans l’année, de février à octobre, en deux générations, en lisières et clairières des bois.

On le reconnaît aisément à ses ailes très découpées, caractéristiques,
…et, quand il a les ailes fermées, au C blanc ornant les ailes postérieures, ce qui lui vaut aussi ce nom de C-blanc.

Finistère nord, au jardin, le 25 juillet 2015
Image

Image

Image

et le 4 juillet 2017, sur Ostéospermum
Image

...soit deux représentants de la génération estivale.

Dans mon jardin du pays brestois, en Finistère nord, j’en observe régulièrement jusqu’à fin novembre, qui butinent en particulier les fleurs d’Arbousier et de Verveine de Buenos Aires.
Issus de la 2e génération de fin d'été ou d'automne, ils vont hiverner, pour ressortir de leur cachette aux premiers rayons de soleil de février.

Au jardin, sur Arbousier, le 16 octobre 2013
Image

et le 21 novembre 2014
Image

21.11.14 aussi, bain de soleil sur un rondin.
Caractéristique de la famille des Nymphalidés, ce papillon montre bien qu'il n'a que deux paires de pattes opérationnelles (blanches) ; et on voit bien, sous les palpes dressés verticalement, les pattes antérieures atrophiées repliées sur le thorax.
Image

Le verso des ailes de la 2e génération est plus sombre.
Au jardin, le 13 octobre 2013
Image

Avatar du membre
noeudpap29
Messages : 3519
Enregistré le : lun. 01 oct. , 2012 18:13
Localisation : Finistère Nord

Re: Robert-le-Diable, Gamma, C-blanc (Polygonia c-album)

Message par noeudpap29 » sam. 15 févr. , 2020 18:41

Ses plantes-hôtes, ou plantes nourricières de ses chenilles : Ormes, Orties, Houblon, Saules…
Mais au jardin, j’ai pu observer depuis 2012 des chenilles sur mes Groseilliers à grappe ou à maquereau.
En 2017 j'en ai vu sur mon petit buisson d’Orties.

Finistère nord – 28 août 2014, sur un Orme dans une haie en bordure d’une friche derrière chez moi.
Jeune chenille de 6 mm
Image

Ci-dessous, chenilles observées en Finistère nord, au jardin.

13 mai 2017, au jardin sur Groseillier. Deux jeunes chenilles à deux stades différents.
Image

15 septembre 2012, au jardin toujours sur Groseillier, chenille à un stade plus avancé.
Image

18 septembre 2012, sur Groseillier, chenille presque à terme.
Image

22 septembre 2012, chenille à terme, sur le paillage au pied des Groseilliers.
Comme on le voit bien ci-dessous, les chenilles imitent une fiente d'oiseau pour se protéger des prédateurs.
Image

Avatar du membre
Hospiton
Messages : 1174
Enregistré le : ven. 18 mars , 2011 21:21
Localisation : Yonne (89)

Re: Robert-le-Diable, Gamma, C-blanc (Polygonia c-album)

Message par Hospiton » sam. 15 févr. , 2020 21:43

En juillet posé sous un rocher chauffé par le soleil au bord du Tech dans les Pyrénées-orientales (66).

Et là sur l'aile postérieure la découpe représente la tête d'un personnage. Si on ajoute des cornes le Diable apparaît... :evil: :evil:

Cordialement.

Image

lucine01
Messages : 30
Enregistré le : dim. 19 juil. , 2020 14:49

Nymphalidés - Robert le diable (polygonia c-album)

Message par lucine01 » jeu. 23 juil. , 2020 17:08

Mai et juin 2020, dans la Dombes (Ain), Robert le diable s'est installé dans le pommier, son vol est vif et rapide mais il reste facilement longtemps posé sur une feuille, ou sur une pomme ...
Image
Image
Image

Répondre