Page 1 sur 1

Papilionidés - Semi-Apollon (Parnassius mnemosyne)*

Posté : jeu. 16 juil. , 2020 20:54
par Endromis
Localisé en montagne .
En France : Alpes , Pyrénées , Massif central .
Vol de juin à août .
Chenille sur Corydales surtout Corydalis intermedia .

Méribel (73) le 05-07-2010 .

Image

Re: Papilionidés - le Semi-Apollon (Parnassius mnemosyne)

Posté : jeu. 16 juil. , 2020 21:17
par Hospiton
Il se pose dans les herbes dès que le soleil se cache. Un mâle le 20 juin 2018 près du col du Soulor, altitude 1300 m environ, Hautes-Pyrénées:


Image

Et ici en juin 2017 même localité:


Image

Voici la femelle, celle-ci présente une suffusion grise sur les ailes et a l'abdomen glabre.Même localité en juin 2018:


Image

Re: Papilionidés - Semi-Apollon (Parnassius mnemosyne)*

Posté : dim. 19 juil. , 2020 22:04
par Hospiton
Mais on le voit resurgir dès que le soleil réapparaît et il ne dédaigne pas les fleurs de chardons. Col de Spandelles, Hautes-Pyrénées le 26 juin 2018.


Image


Image

Mais le retour du soleil c'est aussi rechercher les femelles et voici deux mâles courtisant une femelle de près....


Image

Un seul sera l'élu....


Image

Après l'accouplement la femelle possède sur son abdomen un petit appendice cornée, secrété par le mâle pendant l'accouplement.On appelle cet appendice le phragis qui empêcherait la femelle d'être fécondée par un autre mâle.

Voici une femelle fécondée vue à Gavarnie en juin 2017.


Image

Re: Papilionidés - Semi-Apollon (Parnassius mnemosyne)*

Posté : jeu. 23 juil. , 2020 21:27
par Hospiton
L'environnement du Semi-Apollon est constitué de prairies humides bien exposées, richement fleuries et partiellement boisées.

Entre les petits ruisseaux on trouve aussi une activité pastorale avec des troupeaux de vaches en estive.

Voici deux photos des sites évoqués plus hauts:

Image


Image

Les colonies du papillon se trouvent dans cet environnement sur des surfaces restreintes et bien circonscrites où il est commun mais il ne s'éloigne guère de son biotope à environ 1200-1400 m d'altitude ici.Si bien qu'on peut passer à côté sans le voir.

Voici une autre photo toujours dans les mêmes sites:

Image

Tout ceci est une parfaite symbiose favorable à la pousse de la Corydale, plante hôte de la chenille.